Découvrez l’histoire du château de tournoël

Le château de Tournoël est un château fort du Moyen-Âge, qui se trouve dans le Puy de Dômes, plus précisément dans la ville de Volvic. Situé à 594 mètres d’altitude, il est aujourd’hui possible de venir le visiter et l’admirer en famille.

Aujourd’hui en la possession de la famille Aguttes, ce château médiéval est riche de plusieurs siècles d’Histoire, que vous allez découvrir dès à présent.

Le château de Tournoël, une forteresse dotée d’une protection efficace

Comme bon nombre de Châteaux forts de l’époque, celui de Tournoël, construit en hauteur, avait pour but de permettre à la seigneurie de se replier en cas de problème en ce lieu fortifié. Il avait aussi une vocation administrative.

Les origines de cette forteresse sont floues, puisque les documents divers qui relatent son histoire ne font mention de rien avant le 11ème siècle. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les comtes d’Auvergne et leur famille ont possédé Tournoël.

Ainsi, en 1190, il est avéré que c’est Guy II d’Auvergne qui l’a en sa possession. Comme son frère Robert, qui est alors Eveque de Clermont, et lui ne sont pas en bons termes, il en résulte, en 1199, une période de captivité au coeur du château pour le frère Robert. A la fin de l’an 1212, le roi Philippe-Auguste trouve un prétexte pour assiéger le château de Tournoël.

Un siège qui marque un tournant dans l’histoire du château de Tournoël

Les auvergnats, à qui appartient donc le château de Tournoël, réussissent à déjouer l’état de siège grâce à divers moyens. Ainsi, par le biais des ravitaillements et de leurs troupes qu’ils parviennent à faire rentrer, ils rendent le siège impossible à tenir pour les Français.

De plus, quand bien même Tournoël est assiégé, ils arrivent à effectuer des sorties, ce qui nuit fortement au moral des soldats français. D’ailleurs, l’une de leurs sorties servit à capturer une bonne partie des chevaux des troupes françaises.

Cependant, les français réussissent à se défendre efficacement, ce qui conduit à la reddition de la part du commandant de la forteresse. Comme il se rend, Tournoël tombe en 1213. Guy II d’Auvergne, à qui appartenait alors le château, perd ce dernier. Le château va donc être en la possession de la famille royale.

Actuellement, le château de Tournoël est classé monument historique

Le château de Tournoël, alors possession royale, ne l’est plus lorsque Philippe le Bel décide d’en faire l’échange à la famille de Maumont, qui est une puissante famille, contre des possessions qu’il détenait jusque là dans le Limousin. Le Château de Tournoël voit donc ensuite se succéder différentes familles qui vont le posséder, ou en hériter, jusqu’à ses actuels et derniers propriétaires que l’on connaît, la famille Aguttes.

C’est en l’an 2000 que cette famille décide d’acquérir le château de Tournoël, achetant ainsi ce bien à la dernière famille qui le possédait, c’est à dire les Chabrol.

En effet, Claude Aguttes, un commissaire priseur féru d’histoire, a l’idée de restaurer entièrement Tournoël afin lui redonner vie. Il faut effectivement dire que, tombé à l’abandon durant le 19ème Siècle, Tournoël n’avait plus son allure d’antan.

Commencent alors d’importants et longs travaux visant à rénover ce château fort. Tout est alors mis en oeuvre pour que la forteresse, à l’intérieur tout comme à l’extérieur, semble être d’époque. En même temps, la famille Aguttes, soucieuse de préserver le patrimoine de Tournoël, décide d’organiser, tout au long de l’année, des visites payantes au sein même de la forteresse pour faire connaître sa richesse ainsi que son histoire. Des animations à but touristique voient aussi le jour dans ce lieu impressionnant qui est désormais classé parmi les monuments historiques.